Pré-diabète : le poids santé, une priorité

Août 11, 2011 Laisser un commentaire par

Actuellement, 250 millions de personnes, soit 6% de la population mondiale, seraient concernées par le pré-diabète… et les prévisions s'annoncent peu réjouissantes ! Voici les conseils hygiéno-diététiques recommandés pour éviter l'étape suivante : le diabète de type 2.
 

"Une épidémie silencieuse…" N'attendez pas pour agir.

La limite pré-diabète / diabète est subtile…
Le pré-diabétique est celui qui présente une tolérance abaissée au glucose ou une glycémie (taux de sucre dans le sang) à jeun élevée.
Une glycémie comprise entre 1 à 1.25 g/litre de sang est une alerte.
Le diabète se situe au-dessus de 1.26 g de glucose par litre de sang sur deux ou plusieurs tests.

Le diagnostic du pré-diabète :
Le médecin effectue deux analyses :
-test d'hyperglycémie provoqué par voie orale (HGPO)
-taux de glucose plasmatique à jeun

Ce syndrôme métabolique est favorisé en cas d'antécédents familiaux de diabète de type 2, accru à partir de 40 ans, lorsque l'IMC est supérieur à 25 on parle donc de surpoids, en cas d'obésité (androïde = graisse abdominale excessive), d'hypertriglycéridémie et d'hypercholestérolémie, d'inactivité et chez les femmes qui ont développé un diabète gestationnel durant leur grossesse.

Objectif de ce dépistage précoce : éviter le diabète de type 2 qui est irréversible (sauf quelques rares exceptions) et éviter ses complications cardiovasculaires, oculaires et rénales !


 L'intervention hygiéno-diététique apparaît beaucoup plus efficace que l'usage de médicaments :

5 à 10% de perte de poids suffisent à améliorer considérablement la glycémie à jeun !
Une alimentation saine et équilibrée réduit de plus de 50% l'incidence d'un futur diabète !

Une femme mesurant 1,65 m et pesant 75 kilos améliore considérablement son risque diabétique en perdant 4 à 8 kilos.
Un homme mesurant 1,80 m et pesant 92 kilos améliore considérablement son risque diabétique en perdant 4,5 à 9 kilos.

Prenez votre santé en main et commencez par…

Réduire les graisses saturées : limitez charcuteries, fromages, crèmes et beurre, graisses animales en général.
Privilégier les légumes, les fruits, les céréales complètes, les huiles végétales (colza, noix et lin), les produits laitiers peu gras, les viandes et volailles moins grasses, tous les poissons et l'eau pour vous hydrater.
– Avoir le temps de bouger ! L'activité physique est indispensable dans l'amélioration du pré-diabète (et de la perte de poids) : tous les jours, marchez 30 minutes ou trouvez le sport qui vous plaît 2 fois par semaine.
Arrêter de fumer.
Traiter votre hypertension artérielle et/ou hypercholestérolémie.

La Méthode KOT, fondée par Dr. Réginald Allouche, diabétologue, est recommandée et cliniquement validée :
-perte de poids
-perte de masse grasse
-diminution du tour de taille
-amélioration des taux de glycémie et de cholestérol

KOT vous propose une solution.

Un dernier chiffre…
En 2000 : 3,2 millions de décès sont imputés aux complications du diabète.
Le nombre de diabétiques va plus que doubler au cours de ces 25 prochaines années, c'est à nous de devenir acteurs !

Rendez-vous sur "Agissons contre le diabète" :
Organisation mondiale de la Santé (OMS) www.who.int/fr/
Fédération internationale du diabète (FID) www.idf.org

 

Quelques soit votre démarche pour améliorer votre poids et hygiène de vie, ne négligez pas les analyses sanguines en cas de doutes et demandez conseils auprès de votre médecin.

Choisissez un accompagnement diététique trop rarement proposé, les diabétiques ignorent plusieurs années leur état pré-diabétique alors que quelques modifications auraient suffies….

Nos diététiciennes restent à votre entière disposition pour vous conseiller et établir un programme santé.
0826.30.15.25
serviceclients@kot.fr
www.kot.fr

Actualités nutrition et santé, Mon corps, ma santé
Pas de commentaire sur “Pré-diabète : le poids santé, une priorité”

Renseigner un commentaire

Suivre

Recevez les nouveaux articles par e-mail.

Joignez-vous aux 38 membres :