Le Saumon : de A à Z

Déc 07, 2011 Laisser un commentaire par

Les recettes au saumon ne manquent pas : pâtes au saumon, quiches, en tartes, mariné ou saumon fumé, nos repas de fêtes l'adorent.

Le saumon, c'est bon pour la santé :

De la famille des salmonidés, il se compose de 16-18 g de protéines pour 100 g, il est une excellente alternative aux viandes et aux œufs.
Il est aussi source de lipides insaturés, dont ces acides gras essentiels que notre corps ne fabrique pas seul : les Oméga 3, valables surtout pour l'espèce sauvage.  Il fait partie des poissons demi-gras à gras, il apporte entre 8 à 11% de lipides (toujours moins gras que la plupart des viandes), des vitamines A, D et du groupe B.
Côté minéraux, le saumon contient du phosphore et du sélénium
 


Recommandations nutritionnelles :

  • Deux à trois fois par semaine, mangez du poisson gras c'est l'idéal
    Vous pouvez varier : saumon, hareng,maquereau, sardine, thon, espadon, truite.
  • Pour mettre ses saveurs à l'honneur, une simple cuisson vapeur, au four, à la poêle suffit !
    Ajouter des matières grasses n'est pas indispensable pour déguster ce délicieux poisson !

  

De sa qualité controversée au produit de luxe …

On ne se fait plus d'illusions concernant ses conditions d'élevage ! Les français restent cependant de gros consommateurs : on compte 2 kg par an et par habitant.

Aujourd'hui, le saumon d'élevage est devenu massif provenant principalement de Norvège,d'Irlande, d' Écosse et du Chili.
Le saumon naît et grandit dans une cage avec quelques 50 000 autres semblables : tout est "bien pensé" pour booster sa croissance.
Des granulés composés de farine et d' huile de poisson (des huiles végétales à présent, bien que le saumon soit carnivore à l'origine), tourteau de soja, vitamines, minéraux et colorants. Se nourrir uniquement de crevettes roses (origine de leur jolie couleur) n'est plus d'actualité…

Le terme exact : aquaculture intensive, elle transforme peu à peu le bon apport nutritionnel supposé et menace la santé des poissons.
La pollution marine accumulée ces dernières années contaminent les espèces sauvages.
Aux Etats-Unis, on parlerait de saumon transgénique, affaire à suivre… 


Conseils pour bien choisir (tant qu'il en est encore temps) :

  • Le saumon d' Écosse bénéficie d'un Label rouge, et on peut trouver du saumon d'élevage Bio (alimentation plus soignée).
  • Trouver du saumon sauvage est devenu très difficile, environ 6 saumons sur 10 des marchés français sont issus de l'élevageDevenu onéreux, privilégiez le saumon sauvage lorsque cela est possible.
  • Le saumon du Pacifique (Alaska) se retrouve généralement fumé ou en conserve, moins savoureux et moins raffiné.
    Préférez le saumon fumé au fumage de bois, salé au sel sec, quant aux œufs de saumon choisissez-les non pasteurisés pour un parfum plus agréable.

Trucs et Astuces KOT :

À la place du traditionnel toast grillé, vous pouvez bluffer vos invités en glissant vos tranches fines sur le Blinis saumon KOT ou sur une préparation aux œufs KOT de votre choix !
Découvrez notre recette Canapés au saumon.
Poireaux, concombre, fenouil, oignon rouge, persil, ciboulette, aneth, basilic, citron, crème fraîche légère et pommes de Terre l'accompagnent à merveille.
Frais ou fumé, il se congèle parfaitement et se garde 3 jours au réfrigérateur.
 

Mangez varié et équilibré en associant une activité physique régulière.
Régime minceur ou non, vous l'aurez compris le saumon et les poissons gras sont à consommer pour une alimentation équilibrée.

Nos diététiciennes restent à votre écoute au 0826.30.15.25

 

Bon appétit et bonnes fêtes à tous ! 🙂

Conseils et Astuces Diététiques, Les clés d'une alimentation équilibrée
Pas de commentaire sur “Le Saumon : de A à Z”

Renseigner un commentaire

Suivre

Recevez les nouveaux articles par e-mail.

Joignez-vous aux 38 membres :