Le phénomène « sans gluten »

Août 06, 2015 Laisser un commentaire par

 

En vogue ces dernières années, le régime "sans gluten" attire beaucoup l'attention des personnes voulant prendre soin de leur ligne. Or, il est important de préciser que ce régime alimentaire est avant tout destiné aux personnes intolérantes ou sensibles au gluten, pour qui ce modèle alimentaire est primordial pour leur santé. 

Les différentes entre l'allergie, l'intolérance et la sensibilité au gluten.

L'allergie au gluten

Cette maladie est très rare et se caractérise par une réaction allergique rapide comme des rougeurs, des démangeaisons, des œdèmes ou même des chocs anaphylactiques.

L'intélorance au gluten

La maladie cœliaque est une maladie chronique de l’intestin déclenchée par la consommation de gluten qui se manifeste principalement par des symptômes digestifs. C’est une réaction anormale du système immunitaire se retournant contre l’organisme et attaquant la paroi de l’intestin grêle. Mais bien que l’on utilise de façon courant l’expression « intolérance au gluten », la maladie cœliaque n’en n’est pas réellement une puisqu’il y a une réaction immunitaire est en cause. Elle entraine une inflammation et endommage la paroi intestinale. Si elle persiste, l’intestin abîmé devient alors incapable d’absorber les nutriments, les vitamines et les minéraux ce qui peut mener à une malnutrition et mettre en danger la santé du malade.

La sensibilité au gluten

Autrement appelée « hypersensibilité au gluten », c’est une maladie où l’ingestion de gluten provoque des symptômes assez proches de l’intolérance au gluten comme indigestion, fatigue chronique, reflux gastro-œsophagien etc. Contrairement à l’intolérance au gluten, elle ne conduit pas à l’apparition de maladies auto-immunes. 

Les aliments à bannir

Le régime « sans gluten » interdit une bonne partie des produits céréaliers comme le blé, l’avoine, l’orge ou encore le seigle qui sont présents dans le pain, la farine, les biscuits, les pâtes, les pâtisseries ou encore dans la sauce soja. Attention également aux produits qui peuvent contenir des traces de gluten dans certaines préparations censées ne pas en contenir.

Heureusement, la plupart des aliments consommés régulièrement ne pose aucun problème, comme par exemple les fruits, les viandes, les poissons ou encore les laitages. Pour les céréales et féculents, il faut sélectionner ceux qui ne contiennent pas de gluten comme le riz, la pomme de terre, les légumes secs (lentilles, pois, haricots…), le maïs ou encore le quinoa.

Pourquoi un tel succès ?

Depuis quelques années, le gluten serait la protéine à bannir de son alimentation. En effet, plébiscité par les stars, le régime sans gluten favoriserait la perte de poids, la digestion et la santé générale.

Selon de nombreux nutritionnistes, les médias auraient joué un rôle énorme dans l’ampleur du régime en dénonçant le gluten comme coupable de tous les maux. En effet, ces dernières années, le modèle « healthy life » est devenu primordial dans les sujets d’actualité et le « sans gluten » en fait maintenant parti. Or, s’il y a bel et bien 1% de la population qui serait réellement allergique, le reste des consommateurs et adeptes de ce régime sont loin d’être autant concernés. Le régime « sans gluten » serait donc une mode, et peut-être une bonne excuse pour un bon nombre de personnes pour entamer un régime alimentaire avec pour but, une perte de poids.

Les limites de ce phénomène.

Si vous n'êtes pas intolérant au gluten, ne vous privez surtout pas des qualités nutritionnelles de tous les produits céréaliers, car sinon vous auriez un risque de déséquilibrer votre alimentation simplement parce que vous pensez faire du bien à votre santé en supprimant le gluten. De plus, vouloir adopter une alimentation sans gluten dans le but d’une perte de poids n’est pas la méthode la plus efficace car sous prétexte de manger du « sans gluten », vous vous autoriserez des petits plaisirs qui ne sont pas si sains que vous ne le pensez et cela entrainera une prise de poids. C’est pourquoi, avec ou sans gluten, il est primordial de maintenir une alimentation saine et équilibrée qui est aussi efficace en matière de digestion et de perte de poids qu’un régime spécifique dont nous n’avons pas forcément besoin pour notre santé.

Actualités nutrition et santé, Les régimes de A à Z
Pas de commentaire sur “Le phénomène « sans gluten »”

Renseigner un commentaire

Suivre

Recevez les nouveaux articles par e-mail.

Joignez-vous aux 38 membres :