Le sucre, cette drogue

Août 21, 2015 Laisser un commentaire par

Cela n’échappe à personne, tout ce qui est bon est soit gras soit sucré. Et notamment ce dernier, qui se cache dans la plupart dans nos aliments et qui nous rend complètement dingue. La majorité de la population dans le monde consomme plus de sucre que la quantité recommandée par l’OMS, c’est-à-dire 50g par jour soit 10% de la ration énergétique journalière. Les preuves se multiplient sur le plan scientifique concernant la consommation à hautes doses de sucre qui augmentent considérablement les risques d’obésité, de diabète ou encore de troubles cardiovasculaires. Malheureusement, lorsque l’on veut réduire sa consommation quotidienne de sucre peut se révéler bien plus difficile que prévu car le pouvoir addictif qui stimule notre cerveau nous rend accros. 30% de la population mondiale souffre de surpoids, soit 2 milliards d’individus. 

Il est donc important de boire moins de boissons sucrées afin de réduire ces chiffres, puisque si vous ne le saviez pas, boire une canette par jour fait prendre 5 kilos par an.

Le saviez-vous ?

50g de sucre équivaut à :

10 morceaux de sucre

100g de chocolat au lait

2 verres de smoothie

1 canette de soda

20 cuillères à soupe de ketchup

1 Danette et demi

1 sachet et demi de Na!

En plus de nous rendre accros, le sucre présent dans nos plats a beaucoup de défauts : Il n’apporte pas d’effet de satiété ou encore il stimule l’appétit vers des aliments caloriques. On l’ignore souvent mais le sucre est présent dans bien des produits totalement insoupçonnés…

Les sucres visibles sont facile à reconnaître, nous pensons rapidement aux bonbons, à la confiture, au sucre/roux etc. Mais les sucres dits invisibles, c’est une toute autre affaire… Les plats cuisinés, les céréales de petit déjeuner, les charcuteries, le ketchup, l’alcool, le surimi, les jus de fruits, le jambon, les conserves et bien d’autres encore regorgent de sucre. Et notamment, ce qu’il faut savoir c’est que bien souvent des produits affichés comme plus light sont en réalité une parfaite cachette à glucides car même si c’est indiqué 0% de matières grasses, les graisses sont bien souvent remplacés par plus de glucides…

Il est donc temps de diminuer sa consommation, et nous savons très bien qu’il y a du chemin à faire, et c’est normal !

Ne pas tout éliminer d’un coup.

Ne vous mettez pas en tête que tous les sucres sont mauvais pour la santé car c’est faux. Ceux contenus par les fruits et le lait ne doivent pas forcément être éliminés de votre alimentation car le fructose et le lactose sont bien absorbés par l’organisme et apportent l’énergie nécessaire.

Il faut du temps au temps.

Notre corps est tellement habitué au sucre qu’il serait néfaste de le priver de façon brutale. C’est comme toute addiction, il faut le faire progressivement. Vous risquerez sinon, de ressentir des effets secondaires comme de l’anxiété, des changements d’humeur ou même des maux de tête car votre corps est tout simple en manque. La meilleure façon de se libérer d’une addiction au sucre et donc de diminuer graduellement sa consommation.

Supprimer les boissons.

Une façon plutôt efficace pour réduire sa consommation de sucre est d’arrêter en premier les boissons comme les sodas, les jus de fruits, les chocolats chauds etc.

Comment prendre les choses en main ?

  1. Réservez les boissons sucrées à des occasions afin de ne pas vous y habituer encore un peu plus.
  2. Remplacez les jus de fruits ou sodas par un jus de fruits frais ou un thé/café sans sucre.
  3. Ne vous fiez pas aux boissons light qui suscitent l’envie de sucre.
  4. Envie de sucre ? Occupez-vous ! Bien souvent, c’est comme la faim. On pense avoir faim alors que c’est simplement un signe qu’il faut vous occuper l’esprit car vous vous ennuyez.

Et quand on est gourmand ?

C’est bien beau de connaître les risques encourus par une consommation élevée de sucre, encore faut-il pouvoir résister à la tentation…

  1. Optez le matin pour du pain complet avec une noisette de beurre, un yaourt nature, un fruit et une boisson non sucrée au lieu de vous engloutir des tartines de Nutella avec un smoothie industriel.
  2. Ne lésinez pas sur le goûter, du moment que vous avez une alimentation saine et une activité sportive régulière. Laissez-vous tenter par un fruit et une boisson non sucrée pour recharger les batteries en milieu de journée.
  3. Au moment des repas, ne laissez pas tomber les féculents qui nous permettent eux, de résister aux crises de grignotage.

Les effets du sucre sur le cerveau

Non seulement le sucre est mauvais pour la ligne, mais il cause pas mal de dégâts sur le cerveau.

Nous devenons soumis face à nos envies

Le sucre active des récepteurs au niveau de la langue qui enclenchent une production de dopamine (hormone du bonheur), mais si elle est stimulée trop souvent et en trop grande quantité, cette réaction peut causer des problèmes comme le parte de contrôle, l’envie insurmontable et une meilleure tolérance au sucre.

Le sucre agit sur notre humeur

Vous avez sans doute déjà connu une envie impulsive de sucre, vous savez donc qu’elle peut provoquer des changements d’humeur importants, de l’irritabilité et même de la fatigue. Dans les cas les plus extrêmes, les symptômes peuvent aller jusqu’à l’anxiété voire même la dépression.

Et les maladies dans tout ça ?

Et bien, d’après une étude faîte en 2013, la résistance à l’insuline et des taux de sucre trop élevés dans le sang seraient liés à des risques élevés de développer des maladies neurodégénératives comme Alzheimer.

On continue à être accros ?

 

Les indispensables, Protéines, fibres, glucides ? Tout savoir, Tous au sport
Pas de commentaire sur “Le sucre, cette drogue”

Renseigner un commentaire

Suivre

Recevez les nouveaux articles par e-mail.

Joignez-vous aux 38 membres :