Les lipides sont-ils malgré tout bénéfiques ?

Juil 16, 2015 Laisser un commentaire par

Les lipides ou aussi appelés graisses, sont les macronutriments les plus énergétiques et sont des nutriments essentiels pour notre corps possédant de nombreuses fonctions au sein de notre organisme.

Ils font partie de la structure des membranes de nos cellules et conditionnent leur bon fonctionnement (neurones, cerveau etc.). Ils ont un rôle essentiel dans le transport de certaines protéines et hormones dans le sang. Ce sont aussi les véhicules pour les vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K) et des protecteurs du système cardiovasculaire. Enfin, ils participent à l’élaboration de certaines de nos hormones essentielles comme les hormones sexuelles. En clair, il ne faut pas les bannir de notre alimentation car c’est primordial pour notre bon fonctionnement. Pour cela, il faut faire en sorte de recevoir un apport suffisant en graisses, et surtout en graisses de qualité.

Mais quelles graisses choisir ?

On entend partout qu’il y a deux sortes de graisses, les bonnes et les mauvaises. Seulement, c’est plus complexe que ça en a l’air…

Les graisses néfastes

Ce sont des acides gras dits « trans » et des huiles partiellement hydrogénées issus des processus industriels. Elles sont accusées d’augmenter le risque de certains cancers et de maladies cardiovasculaires.

Les acides gras trans sont progressivement éliminés de l’alimentation par les industriels face au danger qu’ils représentent. Pour les éviter, éliminer au maximum de votre alimentation les fast-foods, les plats préparés, et autres préparations industrielles comme les viennoiseries, pâtisseries, biscuits  etc.

Les mauvaises graisses

Ce sont les acides gras saturés. On les a longtemps tenues responsables de pathologies comme les maladies cardiovasculaires, cholestérol etc. mais en réalité cette notion de « mauvaises graisses » est à nuancer.

Tout d’abord, notre corps a besoin d’une certaine quantité d’acides gras saturés par jour, il ne faut donc pas les éliminer sans en abuser pour autant. Consommées en excès, elles peuvent avoir des effets néfastes sur l’organisme comme avoir une résistance à l’insuline, une diminution de l’utilisation des graisses pour fournir de l’énergie et la formation des plaques d'athéromes qui bouche les artères entrainant un risque de thrombose veineuse et d'accident vasculaire carabrale (AVC).

L’acide laurique, par exemple, possède des propriétés digestives, immunitaires, antivirales ou encore antibactériennes. Choisissez intelligemment vos graisses de manière modérée comme la noix de coco pour la teneur en acide laurique, le chocolat noir pour la teneur en polyphénols puis même parfois un bon beurre le matin pour vous faire un peu plaisir.

Les graisses neutres

Ce sont les acides gras mono insaturés. Ils sont généralement contenus dans l’huile d’olive ou de macadamia, dans l’avocat ou encore dans les oléagineux (amandes, noix, noisettes etc.) et sont considérés comme bénéfique pour la santé. C’est pourquoi, il est bon de la consommer régulièrement.Riche en oméga-9, ils sont cardio-protecteur et hypocholestérolémiant et agissent aussi positivement sur l'hypertension !

Les bonnes graisses

Ce sont les acides gras polyinsaturés. Ils ont des bénéfiques directs sur notre santé. Ces graisses sont essentielles et le corps en a absolument besoin car il ne sait pas les fabriquer ni les substituer, elles doivent donc apportées impérativement par l’alimentation.

On distingue deux familles d’acides gras polyinsaturés : Les oméga-6 et les oméga-3.

Pour un bon fonctionnement entre ces deux familles, l’important est de baisser la consommation d’omagé-6 et d’augmenter la consommation d’oméga-3.

Oméga-6

Avec la modernisation de notre agriculture, les graisses en oméga-6 se trouvent absolument partout que ce soit dans nos céréales, nos viandes, nos œufs etc. C’est pourquoi, il faut éviter de charger notre apport en oméga-6 autant que possible ! Commencez par bannir l’huile de tournesol car elle est majoritairement composée d’oméga-6. Puis, limitez votre consommation de céréales car elles en contiennent une grande quantité et qui plus est, ne sont pas forcément une source de glucides à privilégier.

Oméga-3

La source végétale d’oméga-3 n’est pas si intéressante que ça car le corps a du mal à la transformer en composés utiles pour lui. Mais, la source animale est beaucoup plus facilement utilisable. Privilégiez les poissons gras comme le saumon, le thon ou encore l’espadon.


A savoir :

25g de lipides équivaut à 50g d’amandes, 30g de beurre, 3 œufs, 50g de chocolat noir 70%, 25g d’huile.

Les indispensables, Protéines, fibres, glucides ? Tout savoir
Pas de commentaire sur “Les lipides sont-ils malgré tout bénéfiques ?”

Renseigner un commentaire

Suivre

Recevez les nouveaux articles par e-mail.

Joignez-vous aux 38 membres :